© 2017 G-Major Records

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

Combien vendre pour être disque d'or en Belgique?

03/02/2014

On ne peut pas parler de ventes de disques sans aborder la question des disques de certifications. Plus connus sous le nom de disques d’or, disques de platine et disque de diamant, ces récompenses sont attribuées aux artistes et groupes en fonction de la quantité d’albums écoulés sur le marché. Décryptage.

 

Durant les années 1950, les maisons de disques ont commencé à décerner différentes récompenses pour souligner les ventes de leurs artistes respectifs. Le terme disque d’or commence dès lors à apparaître dans la presse. Afin d’homogénéiser les seuils d’attribution et de réguler les abus, les associations représentant l’industrie du disque mettent en place un cadre officiel pour la remise de ces récompenses. (Source: Wikipédia).

 

Chaque pays dispose de règles propres quant à l’obtention d’une telle récompense. En Belgique, c’est l’ASBL Ultratop, avec l’aide du groupe Nielsen, qui organise le contrôle des ventes de disques. Un label souhaitant récompenser un artiste ou un groupe doit demander l’autorisation de l’Ultratop avant d’entamer les démarches en vue de la fabrication de l’objet.

 

Pour une oeuvre chantée en français ou en néerlandais:

 

10.000 exemplaires = Disque d’or

20.000 exemplaires = Disque de platine

40.000 exemplaires = Double disque de platine

60.000 exemplaires = Triple disque de platine

 

Pour une œuvre écrite dans une autre langue que le français ou le néerlandais:

 

15.000 exemplaires = Disque d’or

30.000 exemplaires = Disque de platine

60.000 exemplaires = Double disque de platine

90.000 exemplaires = Triple disque de platine

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Le streaming musical et le droit d'auteur

29/03/2017

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square